Rencontres

Brèves de dédicace


C’était hier et pour m’aider à mieux savourer ensuite, le destin m’a envoyé en premier lieu tous les boulets du Périgord. Du parano persuadé que 2020 verrait la fin du monde arriver à la femme pressée qui veut des VRAIS livres (et les miens c’est de la déco ?!). Une demie-heure après m’être installée je me rêvais ailleurs. Et puis sont arrivés les meilleurs. De celles qui sont venues rien que pour moi aux inconnus avec qui quelque chose s’est créé. Un sourire, une longue discussion, des morceaux de vie, des éclats de rire, une ouverture vers de nouvelles idées ou de nouveaux projets… le partage, tout simplement. Celui qui relègue les boulets dans la case anecdotes à raconter. C’était bien et mon petit cœur a enregistré des pics de bonheur. 
Vivement la prochaine fois ! 

brèves de dédicace
Rencontres

Rencontre le 4 décembre à la libraire Marbot, Périgueux.

Oyé Oyé, habitants de Dordogne, ou de passage dans la région. Mercredi prochain, la librairie Marbot à Périgueux sera THE place to be. Si si. Regardez bien l’affiche de l’évènement (enfin, pas de trop près, on a l’impression qu’elle a de la moustache, la dame, alors que même pas en vrai.) (pas trop). Vous ne voudriez pas manquer ça, n’est-ce pas ? (on parle de l’évènement, là, pas de la moustache.) 
Au programme, une (jeune) auteure talentueuse et à la langue bien pendue vous offrira un moment de détente et de franche rigolade tout en dédicaçant ses guides et romans. Bande de chanceux, sachez que ce jour-là, elle évitera de parler d’elle à la troisième personne, de chanter (sauf si vous lui demandez) mais qu’elle partagera avec vous sa bonne humeur, voire même ses schockobons (ceci n’est pas un placement produit mais une façon de vous inciter à l’approcher.) 
Bref, venez. Ça lui fera plaisir. Vous pouvez évidemment emmener vos enfants, elle n’en a vraiment traumatisé qu’un ou deux, et on me dit dans l’oreillette que c’était les siens.

Ecrire : Nouvelles

La carte postale. ( nouvelle)


Contexte :

Sur mon compte Instagram « lectures », j’avais lancé l’idée d’écrire un court récit avec une photo comme support. J’aurais pu abandonner, ça m’arrive souvent… mais, j’ai reçu une participation. Je ne pouvais donc pas laisser tomber ! Voici donc ma petite nouvelle :

La carte postale.

Travailler dans une librairie en plein rush de rentrée littéraire, ce n’est pas une partie de plaisir ! Nous avons reçu tous les colis ce matin, et il a fallu porter et vider les cartons, référencer les ouvrages et les mettre en rayon, tout en continuant de servir les clients. J’ai hâte de retrouver ma copine Emma au bar devenu notre QG pour m’offrir un verre de vin bien mérité ! 
Je retourne la pancarte de la boutique, passant de « Bienvenue » à « Fermé », quand mon regard est attiré par une carte postale, laissée en évidence sur une pile de livres à l’entrée. Intriguée, je l’attrape. C’est un cliché d’une balançoire accrochée à un palmier, sur une plage. Au dos de la carte, une belle écriture ronde annonce : « Se lancer dans l’aventure, c’est peut être déjà le début de l’histoire ? Rendez-vous le 24 octobre ». Je regarde le lieu de la prise de vue : Tulum, Mexique.

— Wahou ! Léa, mais c’est hyper romantique ! s’extasie Emma en secouant la carte postale, comme si un code secret allait en tomber.

— Arrête de t’emballer ! je rétorque. On ne sait ni qui a écrit cette carte, ni à qui elle était adressée. Et si c’était un pervers qui laissait traîner cette photo partout pour récolter un max de victimes dans un bled mexicain et les dépecer à loisir ?

— Et c’est moi qui m’emballe ? enchaîne Emma, un grand sourire sur le visage. 
Oups. Je viens de lui mettre une idée en tête. Jamais je n’aurais dû lui montrer cette carte !

— On en discute tant que tu veux, mais je te préviens, il est hors de question qu’on aille au Mexique, c’est clair ?

— Tourne toi un peu vers moi, regarde la mer… Oui, Léa, c’est parfait ! 
La balançoire de la carte postale existe réellement. Emma est en train de me photographier dessus. Oui. C’est vrai. J’avais dit non pour ce voyage. Mais quand mon amie a une idée en tête… Nous avons donc puisé dans nos économies pour nous offrir trois semaines au Mexique. A Tulum, évidemment.
Sitôt arrivées, nous avons longé la plage à la recherche de cette planche de bois accrochée à un palmier. J’avoue, j’ai eu un petit coup au coeur quand je l’ai aperçue. 
Nous avons échafaudé une centaine de plans, passé en revue tous les hommes qui avaient franchi le seuil de la librairie et qui pourraient avoir écrit le mot. Mais nous n’avons aucune piste. 
Peut-être que personne ne sera au rendez-vous. Peut-être que je serai déçue. Mais, alors que je me balance au même rythme que les vagues qui viennent rouler sur le sable, une phrase me vient en tête : « Ce n’est pas la destination qui compte, mais le voyage. » Et pour la première fois de ma vie, je me rends compte que c’est exactement ce que je ressens.

Si vous souhaitez vous aussi participer, j’en serai ravie.

Pour lire la participation de Léa, c’est ici : Léa lit, écrit.

Pour me rejoindre sur Instagram c’est là : theglobe_readeuse.

Et l’autre version plus sombre écrite est ici ! Bonne lecture !

Rencontres

Rencontre le 30 mars 2019 à Périgueux

Je serai présente à l’évènement « Périgueux fait son show », le 30 mars 2019 au théâtre de l’Odyssée.

J’ai la joie d’y participer en tant qu’invitée d’honneur.

A 15 heures, je prendrai la parole dans le cadre d’une conférence ayant pour thème « 3 mois pour avoir son corps de rêve ». Je dédicacerai mes guides et mon roman « La collectionneuse de ciels » à l’issue de la conférence. Vous pourrez acheter les livres sur place.

Périgueux fait son show, c’est un événement mode et beauté UNIQUE en Dordogne ou se réunissent les professionnels de la mode et de la beauté pour présenter leurs produits, marques, services… 


En journée
, un salon avec différents stands mettant en avant les acteurs de la beauté et de la mode : coiffeurs, maquilleurs, prothésistes ongulaires, barbiers, instituts de beauté, créateurs, boutiques , conseil en image. 
Les exposants offriront des animations gratuites pour les visiteurs tout au long de la journée sur stand ou en salle de conférence ( bar à coiffure avec Camille Albane, bar à ongles avec La Fée des Ongles, démonstration de micro blading avec Siana Beauté , ateliers make up avec Beauty Success, mini défilés, conférences sur la nutrition , le relooking entre autre)

En bref , un salon dynamique et vivant tout au long de la journée !!! 

L’entrée est à 2 euros, les animations sur les stands sont gratuites !

Infos disponibles sur la page Facebook de l’évènement ici

rencontre
Rencontres

La première rencontre !

C’était la toute première fois (tout-toute première fois) que la possibilité m’était donnée de passer de l’autre côté de la table. Comme Alice qui passe de l’autre côté du miroir, je me sentais toute petite. Le trac. C’était le trac.

Et puis, il y a eu cette journée…

Il y a eu l’arrivée, et mon fils qui ne voulait pas me laisser seule parce que « si personne ne vient te voir, ça va être long jusqu’à 18 heures, bon ok je pars mais envoie un message quand quelqu’un arrive pour nous rassurer !»

Il y a eu le cadeau envoyé par ma maman pour que je sache à quel point elle pensait à moi.

Il y a eu Chloé, qui restera pour toujours la toute première.

Il y a eu Marie et son cadeau cousu pour moi, Tiphanie qui avait fait une heure de route avec des petits gâteaux,David et la grippe pour me rencontrer.

Il y a eu Estelle que j’ai appelé Stephanie, Coralie et sa maman, Lydie et ses macarons…

Il y a eu cette enseignante avec qui j’ai parlé pédagogie, la petite fille qui m’a dit qu’elle ne comprenait pas tous les mots mais que le dessin était beau, une autre qui partait en Martinique la semaine prochaine et qui m’a donné presque tous les détails de ces vacances incroyables.

Il y a eu le groupe créé par les hasards de l’horaire, les discussions qui s’évadent et les éclats de rire qui s’élèvent. Il y a eu Marie-Therese, Gaëlle, Jessica, Rosa, Cathy, Marianne, Rachel, Chantal.

Il y a eu les mots écrits pour celles qui ne pouvaient pas venir.

Il y a eu les idées nouvelles, les confidences, le bonheur d’être là et de partager ce moment.

Il y a eu ce petit truc dans mon cœur qui y restera pour toujours. Celui à ressortir les jours de moins bien.

Je sais pas si ça se dit, si ça se lit, si ça se voit, mais j’ai kiffé. D’ailleurs je compte louer une table à l’année. L’espace de coworking en face du rayon littérature, ça le fait non ?!

Merci à l’espace culturel de Trélissac pour cette expérience marquante. Et vivement la prochaine fois !

rencontre